LE CENTRE D’EVALUATION BIOLOGIQUE |

ceb_extension

Le Centre d’Evaluation Biologique de PHILAGRO France



LE CENTRE D’EVALUATION BIOLOGIQUE

D’importants moyens de recherche ont été mis en place par PHILAGRO pour travailler sur les cultures de l’Europe, en particulier les céréales.

C’est dans cette perspective que le Centre d’Evaluation Biologique (CEB) a été créé en 1997.

Aujourd’hui le CEB tient une importance primordiale dans les programmes mondiaux de recherche des trois groupes actionnaires de PHILAGRO.

En effet, sa situation géographique près d’Orléans permet l’implantation de la plupart des cultures annuelles et pérennes d’Europe.

L’homogénéité et la qualité agronomique des sols, la possibilité d’irriguer ainsi qu’une climatologie favorable sont les facteurs qui ont contribué à la sélection de son emplacement.

Les chercheurs de SUMITOMO CHEMICAL COMPANY, NISSAN CHEMICAL INDUSTRIES et de NIHON NOHYAKU coopèrent régulièrement avec les équipes françaises du CEB pour participer directement aux études réalisées. Cette organisation renforce la prise en compte des problématiques européennes dans la recherche et l’évaluation des molécules découvertes au Japon.

Le CEB fait partie intégrante des réseaux de centres de recherche au niveau mondial en parallèle de ceux existants en Asie, aux Etats-Unis et au Brésil.

Carte_RD

Essai au champLe CEB, un centre d’excellence de Recherche et Développement

La conception des infrastructures du CEB permet l’optimisation de la recherche, la sécurité des hommes et le respect de l’environnement.

Le rôle du CEB
cyrille_gaujard

Cyrille Gaujard
Responsable opérationnel équipe terrain CEB de PHILAGRO

La spécificité du CEB consiste à réaliser l’évaluation précoce des nouvelles molécules pour la protection des plantes contre les maladies, les ravageurs et les adventices en Europe, dans les conditions du champ.

L’évaluation permet la mise en place d’essais de screening au champ, puis de poursuivre par l’orientation, l’homologation et le soutien au développement des produits mis sur le marché.

Elaborés en micro et mini parcelles, les essais permettent d’étudier les caractéristiques des herbicides, fongicides, insecticides et régulateurs de croissance, en particulier leur efficacité, sélectivité, positionnement technique et la résistance au lessivage.

« Les essais d’homologation sont réalisés en respectant les Bonnes Pratiques d’Expérimentation (BPE), en conformité avec l’agrément délivré par le Ministère de l’Agriculture.

Les expérimentations et les essais au champ sont réalisés sur près de 20 hectares. 16 hectares sont destinés aux cultures annuelles (telles que les céréales, le maïs, le colza ou la pomme de terre ….) en rotation. 2 hectares sont plantés de vignes, 1 hectare est planté de pommiers auxquels s’ajoutent 2 serres pour les cultures maraîchères et les essais en conditions protégées. »

chercheur_japonais

Le CEB, lieu de coopération scientifique entre chercheurs japonais et français

Le laboratoire

Parallèlement aux essais menés aux champs, de nombreuses études sont conduites au laboratoire biologique.

Son activité principale est d’évaluer la sensibilité des maladies fongiques (septoriose, sclérotiniose, botrytis, mildiou….) aux fongicides.

Le travail consiste à établir les lignes de base de sensibilité, des études de résistance croisée et les suivis de sensibilité des maladies (monitoring) après la mise sur le marché des produits.

Le CEB est également le centre Européen de réception et d’expédition en France et en Europe, des échantillons de produits utilisés dans les différentes études.